Comparatif et Guide d'achat

Meilleur Drone en 2018! Comparatif et Guide d’achat!

Les drones,  Uninhabited (ou Unmanned) Aerial Vehicle (UAV) ou de plus en plus « UAS » avec le « A » signifiant Aircraft et « s » system, sont des aéronefs  capables de voler et d’effectuer une mission sans présence humaine à bord. Le terme « drone », d’origine anglo-saxonne, est une extrapolation du français « faux-bourdon»  ou «bourdonnement » en référence au bruit que font certains d’entre eux en volant !  Au sens large du terme, ils désignent dans l’appellation française les véhicules aériens, terrestres, de surface ou sous-marins militaires, civils ou de loisirs dotés d’autonomie et dans la classification Américaine, des appareils mobiles autonomes sans humain en bord en UAV/UAS (aériens), USV/USS (de surface), UUV/UUS (sous-marins), UGV/UGS (robots terrestres). En réalité, le terme « système de drones » est le plus adéquat car un drone ne constitue qu’une partie du système. Indépendamment de la catégorie de drones, le système de drones est constitué :

  • D’un ou plusieurs vecteurs aériens avec des capteurs de détection et éventuellement, destinés à détecter les intrus en environnement plus ou moins hostile.
  • D’une ou plusieurs stations au sol pour la commande, le recueil des détections.
  • Des liaisons radioélectriques de données assurant la communion entre le vecteur aérien et la partie au sol.

Le premier élément du système est le drone en lui-même qui est inhabité ; par contre, les deux autres fait appel aux « télé-pilotes ».

Principalement utilisé dans l’armée pour les besoins de surveillance, de collecte et de renseignements ou toute activité visant à protéger un territoire contre un ennemi « invisible », le marché des drones militaires est quasi inexistant aujourd’hui avec l’avancée technologique. De nos jours, il est d’usage civil ; des drones sont appelés à jouer le plus grand rôle et ce, du fait de leur souplesse et de leur polyvalence d’emploi. La gamme de son application est presque illimitée, celles-ci étant d’autant plus crédibles qu’elles peuvent répondre à un besoin qui n’est pas couvert par un avion piloté. Grâce à ces drones, vous pourriez effectuer les opérations d’observation et de surveillance civiles, des missions exploitant le vecteur aérien et des missions spécifiques aériennes.

L’avantage majeur  d’utilisation des drones découlent du fait qu’ils soient «sans pilote» donc il  supprime toute notion de risque pour l’équipage (dangerosité des missions), mais aussi épargnent les hommes des missions qualifiées physiologiquement difficiles ou pénibles (accès à haute altitude, long temps passé sur site etc…) ; plus besoin de main d’œuvre qualifiée et professionnel obligatoire (ce n’est plus une exigence même les débutants peuvent manipuler un drone).Un autre point majeur qui justifie son utilisation réside dans sa souplesse (envoi, récupération, réutilisation), et son efficacité (travail dans un délai très court). La fonction d’un drone est déterminée par sa capacité en termes d’association d’appareils photo, de caméras infrarouge et de capteurs environnementaux et, peuvent être, dans le premier cas, réservé également aux loisirs. Indépendamment des raisons d’acquisition de votre drone, choisissez toujours le meilleur qui correspondra à vos besoins.

Drone civils/de loisirs : Guide d’achat, classement et tests 2018

Si vous aimez partager des moments avec vos proches, en famille ou entre amis ; Vous aimez tester de nouveaux gadgets technologiques pour votre profession ou satisfaire votre curiosité, il est nécessaire de vous  donner vous-même les moyens de votre politique en faisant appel à un drone et plus précisément de loisirs. Vous n’avez pas le temps de lire notre guide d’achat ? Nous allons vous montrer les deux meilleurs modèles du moment. En premier, nous vous  présentons  LE DJI- Mavic Pro qui représente la particularité d’être compact  mais, possède toutes les commandes de pilotage de la caméra. Le deuxième, le DJI- phantom 4 a à peu les mêmes fonctionnalités que le précédent mai en un peu plus grand.

Tableau Comparatif – Meilleur Drone 2018

Le DJI MAVIC PRO:

  • DJI Mavic ProAvis des clients : Rendez-vous sur Amazon.fr pour la foire aux questions (forums) et aux commentaires (avis)
  • Le bon point : La configuration compacte DJI MAVIC PRO est ergonomique comparé à des drones ayant es capacités similaires. Sa télécommande est tout aussi ergonomique et est dotée de commandes intuitives qui contrôlent sa caméra intégrée. Cette caméra peut être télécommandée par l’iOS ou un Androïde et donne des images de 15 MP en 4k 30 FPS (First Person View = voler avec le retour de la caméra à bord)   de qualité exceptionnelle en quelques prises.
  • Le mauvais point : Sa commande à distance est un peu difficile à utiliser. En cas de panne, impossible de la réparer.
  • Conclusion : si vous recherchez un drone petit et puissant avec une qualité d’image parfaite, le DJI MAVIC PRO est ce qu’il vous faut.
  • Le prix : Allez sur Amazon.fr

Le DJI PHANTOM 4 PRO:

  • Le DJI PHANTOM 4 PROLes avis des clients : Allez sur le site d’Amazon et dissiper tous vos doutes en posant vos questions, d’autres fidèles utilisateurs vous répondront ou alors les commentaires de satisfactions ou de plaintes dont voici un extrait :
  • Le bon point : Celui-ci allie l’élégance, facilité de pilotage et efficacité. Dotée également comme son prédécesseur de fonctionnalités de détection et d’esquive d’obstacles (0.7 à 15 m cette fois-ci), il possède une fonction « Active Track » et une Caméra HD ultra performante.
  • Le mauvais point : Trop encombrant, ce qui en fait un usage strictement professionnel (son alter-égo MARVIC n’est pas qu’employé en usage professionnel).
  • Conclusion : Si vous voulez surprendre vos concurrents, c’est le drone dont vous avez besoin, idéal pour les défis sportifs.
  • Le prix : Il n’y a pas deux sites qui proposent les meilleurs prix en matière de drone que https://Amazon.fr.

Ces deux modèles drones sont les plus performants sur le marché quoique légèrement un peu plus cher que tout le reste.

Le guide d’achat d’un drone: le prix qui détermine le meilleur.

Un drone, grâce à ses multitudes fonctionnalités, intervient dans le transport, a sécurité, la recherche scientifique et l’agriculture. Il est aussi utilisé dans le secteur multimédia, du divertissement et de guerre électronique. Ainsi chaque drone est programmé pour réaliser une mission particulière comme par exemple :

  • La reconnaissance et l’attaque d’une cible,
  • L’observation au-dessus d’un obstacle,
  • L’apprentissage accessible des bases du pilotage,
  • La prise de photos et vidéos en altitude,
  • La détection des produits chimique, radiologique et nucléaire.

Du fait de la portée de son vol, un drone, équipé de caméra ou non, est la plupart du temps utilisé pour l’exploration des zones difficiles d’accès ou qui présente un risque pour la vie des hommes. Cette observation aérienne se fera de façon visuelle, par radar, infrarouge, radioélectrique et électro optique. Ses capacités sont quasiment illimitées mais le problème d’approvisionnement en énergie pourra être responsable de l’échec de la mission.

Sur le marché des drones, Chaque appareil se distingue des autres par son autonomie, sa prise en main, ses fonctionnalités et pour finir son prix de vente. En fonction de vos besoins et de l’efficacité de la tâche que vous voulez obtenir, choisir les meilleurs drones avec un gros budget et ceux avec un budget moyen.

Les meilleurs drones avec un gros budget

Le constructeur chinois DJI a fait fort avec ses trois modèles de drones : les DJI- MAVIC PRO et PHANTOM PRO 3 ainsi que le PARROT- DISCOPACK ADVENTURER. Ce sont des drones qui coûtent un peu plus cher que tout le reste et dont les budgets moyens ne peuvent s’en procurer.

PARROT – DISCO PACK ADVENTURER

Avec sa caméra frontale full HD 1080 P, il possède une stabilité numérique sur trois axes et en plus avec la capacité de sa carte mémoire (32 G), les vidéos aériennes sont exceptionnelles ! Avec les accessoires tels que Parrot Cockpit glasses, les lunettes FPV, vivez une expérience de vol immersif d’exception  en mode embarqué et el live.  Sa vitesse de pointe est impressionnante (80 km/h) avec une autonomie de 45 min sont les caractéristiques aérodynamiques de son moteur.

Le pack est très attractif avec un sac à dos ergonomique permettant de transporter le PARROT avec tous ses accessoires (cités précédemment) et une batterie supplémentaire.

Le DJI PHANTOM 4 PRO

Plus élégant que le MAVIC PRO, le PHANTOM 4 PRO réclame avant tout son aisance de manipulation et son efficacité.  Pour justifier sa conception, le constructeur  l’a doté d’un système de détection et d’esquive d’obstacles (comme son prédécesseur) situé entre 0.7 et 15 m de sa position pendant le vol. Sa fonction « Active Track »et sa caméra haute définition offrant une portée de cadrage de 5 kilomètres sont également sa portion.

Réalisé à partir de matériaux de qualité supérieure et aux lignes épurées, Le PHANTOM 4 PRO s’identifie d’office un appareil à usage professionnel. En mode sport, sa vitesse atteint les 72 km/h avec une durée de vol de 28 minutes.

DJI Mavic ProPolyvalent et surtout dotée d’une grande performance, le DJI MAVIC PRO est l’un des meilleurs drones actuellement sur le marché quoique inaccessible pour l’utilisateur moyen. Son système GPS très pratique, lui permet de voler pendant 27 minutes à une vitesse maximale de 65 km/h, suivant les itinéraires fixés à l’avance. Sa Caméra 4k stabilisée offre une qualité d’image des plus fantastiques et des selfies  en quelques clics.

Il possède, en outre, une technologie de vol intelligent lui permettant  de détecter des obstacles en plein vol et d’éviter les zones interdites. Sa charge rapide et son design compact une fois les quatre bras à hélices repliés sur eux-mêmes font qu’on l’adopte immédiatement. Il est livré avec sa commande intuitive au sol, équipée de deux supports très pratiques.

Les meilleurs drones avec un budget moyen :

Il est possible, autant que les drones à gros budget, de s’offrir ceux avec un tarif abordable. Il ne s’agira en aucun cas d’un drone sophistiqué ou pro mais d’un quadricoptère qui vous arrangera quand-même. Notre sélection des meilleurs drones avec un budget moyen qui vous permettront de profiter de toutes les fonctionnalités d’un drone sans en payer le prix fort. Comme dans la catégorie précédente, la liste de drone ci-dessous, présente les meilleurs, avec des prix qui vont decrescendo.

 YUNEEC TYPHOON HPrêt à voler dès la sortie de la boîte, il est doté d’une technologie à Ultrasons qui prévient  les collisions. La résolution des images prises par cet appareil (12.4 MP en 30 FPS) ainsi que des vidéos (1080 P en 120 FPS) en 4 K, est tout à fait époustouflante  surtout avec la possibilité de saisir chaque instant avec n’importe quel angle de vue, ce du fait de la rotation à 360 degré. Sa télécommande n’a pas de manette et possède un écran tactile à immersion.  Il est aussi compact que le PHANTOM 4 PRO avec des ailes repliables.

Sa particularité réside dans la facilité d’installation de l’hélice  malgré le nombre (4). Le plan  d’atterrissage est un disponible dans le pack contrairement aux autres drones dont a parlé précédemment est escamotable. Il est placé à cet effet, comme l’un des meilleurs drones budget moyen.

DJI - Phantom 3 StandardDe couleur blanche avec des raillères de couleur varié, le PHANTOM 3 STANDART est idéal pour les débutants en pilotage et en photographie aérienne. Equipé de modes de vol intelligent et d’une caméra 2.7 K de 12, 4 Mégapixels, il offre une bonne qualité d’image. Le retour vidéo se fera alors sur smartphone grâce à des paramétrages réalisés sur le DJI.

En plein vol, le drone possède une  autonomie de 25 minutes. Le design de sa commande est configuré simplement, ce qui permettra de le manipuler aisément. Sa nacelle sur trois axes offre une promesse de prise en  main facile et une stabilité remarquable.

PARROT- BEBOP 2Pour sa catégorie, c’est le meilleur. Avec son design compact et son autonomie de 25 minutes de temps de vol, son moteur est optimisé et peur propulser le drone à la  verticale (ascension à 60 m/s) comme à l’horizontal (jusqu’à 60 km/h). Il est également doté d’un système de GPS  plus précis et rapide et une caméra HD capable d’enregistrer 30 minutes de stockage vidéo reposant sur une stabilisation logicielle (incroyable).

De couleur blanche/noire, c’est un compagnon idéal pour nos envies d’expérience et de divertissement de nos enfants et les débutants. Il propose de modes intelligents pratiques (prise en main meilleur grâce au Skycontroller, léger et facile à piloter, retour vidéo plus poussé, bon signal), et des fonctions de sécurité. Il est proposé, en outre, à un prix attractif ce qui le rend accessible.

Comment choisir le meilleur drone?

Pour ne pas se tromper, les drones doivent être choisis en fonction des fonctionnalités qu’ils proposent, de la qualité de l’image offerte par la caméra,  de sa prise en main, et de l’autonomie de vol. Ces critères déterminent le type de mission à accomplir et l’efficacité du drone dans la réalisation de cette dernière.

Tenir compte des fonctionnalités de l’appareil :

Les fonctionnalités doivent être considérées en fonction du besoin de chacun. Elles permettent parmi tant d’autres :

  • de prémunir les drones contre les collisions en détectant les obstacles ;
  • d’avoir un retour en images direct grâce à un casque FP ;
  • de faire tout le tour d’une cible ou se filmer soi-même par son intermédiaire ;
  • de bénéficier des options de vol automatiques ;
  • un retour au point de départ en cas de perte du signal.

 La qualité de l’image de la caméra

Elle est fonction du type de caméra que surmonte le drone. Ainsi l’utilisateur aura le choix entre les caméras proposant des angles de vue arrondis de type « fish eye » ou des angles plus larges. Les derniers étant réservés au rendu panoramique naturel. La stabilisation est assurée par la présence d’une nacelle destiné à changer l’angle de vu en déplaçant la caméra sur plusieurs axes allant jusqu’à 360 degré. On n’oublie pas de vérifier si cette caméra est interchangeable avec une autre caméra arbitraire. C’est une option qui vous fera économiser sur le long terme.

La prise en main d’un quadricoptère :

Dans la recherche du meilleur drone adapté à notre besoin, c’est le critère qui détermine la bonne ou mauvaise expérience d’utilisateur. Le poids et la taille influence la manipulation de cet appareil volant loin des considérations climatiques du vol. Le type de commande utilisé est aussi commandé, optez pour celui avec lequel vous vous sentez à l’aise et commencer à fleureter avec elle pour un début.

  • La taille et le poids

La taille et le poids joue un rôle important dans la prise en main d’un drone. En effet, les petits drones mesurent environ 5 cm de côté et pèsent des dizaines de grammes (mini-drones) tandis que les plus lourds, mesurent quelques dizaines de cm de côté.

Les mini-drones s’apparentent à des jouets pour enfants mais avec une capacité de maniabilité difficile donc plus un drone est petit et léger, à cause de la technologie embarquée moins performante (moteurs « brushed », légers à courte durée de vie, batterie de faible capacité, carte électronique de bord cumulant l’accéléromètre, le gyroscope les fonctions de stabilisation de réception et d’ordre de vol), plus il s’avère difficile à manipuler contrairement à quand il est plus grand. Toutefois, la qualité du vol, des photos est meilleure.

Les drones, plus grand, équipé d’une caméra (de quelques grammes) embarquée. La qualité est réduite dans ce cas, avec la possibilité de l’améliorer en augmentant le poids tout en optimisant le moteur pour la charge et l’autonomie de la batterie. L’angle de vue des drones de plus de dix cm de côté est meilleur et à partir de 25 cm, les moteurs deviennent « brushless » ; on pourra donc augmenter la charge embarquée (batterie puissante, caméra de type Gropo ou un ensemble de caméra et émetteur radio. Plus le nombre de moteurs augmentera, plus le drone sera apte à porter des caméras de meilleure qualité plus lourde voir même reflex ainsi que des batteries de rechange dans le but d’augmenter la durée de vol.

  • Le pilotage :

Le pilotage d’un drone repose même sur son principe de fonctionnement notamment concernant le type de commande au sol effectué sur lui. . En tant que novice, il est impératif pour vous de choisir un drone dont les commandes intuitives favorisent votre familiarité avec le pilotage. C’est ainsi que ces dernières sont fournis avec les drones sous formes de télécommandes qui peuvent prendre plusieurs formes. Le modèle de commande le plus vulgaire est constitué de deux joysticks destinés à diriger le drone et l’angle de la caméra (radiocommande). Il existe, néanmoins des télécommandes dotées d’un écran tactique (smartphone ou tablette) ou pas pour un retour de vidéo en direct de la caméra.

La radiocommande fonctionne sous une fréquence de 2.4 GHz avec une technologie de saut de fréquences pour éviter les conflits d’interférences avec les caméras Wifi de même fréquence tandis que le smartphone ou la tablette, sous Wifi. D’autres méthodes de commandes ont vu le jour (programmation de vol, le « Follow me »).

La programmation au sol est une programmation logicielle qui se fait avant le départ du sol. Elle concerne les drones équipés de GPS. Il suffit d d’indiquer les points de passage à l’écran, de la hauteur de chacun d’eux sur une carte satellite de type Google Mapp pour que le vol se déroule suivant l’itinéraire prévu. Le dernier « Follow me » est programmé pour suivre votre itinéraire.

L’autonomie de la batterie au cours du vol

Généralement, les concepteurs de drones proposent des batteries avec des autonomies de vol de 20 minutes. Cette durée de fonctionnement dépend avant tout du poids du drone,  de la puissance de son moteur et quelques fois des conditions de vol (météo). Pour éviter des « pannes sèches » de batteries, il vous est recommandé de ne pas oublier une seconde batterie destinée à la recharge.

Conclusion

Nous avons vu que les drones sont des aéronefs télécommandés ou programmés à distance. Autrefois, il a joué un rôle déterminant dans les grandes guerres du XXe siècle où ils ont vu le jour pour la première fois. Les militaires l’ont longtemps pour réaliser les missions d’observation et de surveillance des points inconnus et/à haut risque humain. Très utilisé pour éliminer le facteur humain, il a fait ses preuves pendant un moment et a commencé à se diversifier notamment en intervenant dans la vie des civils pour le transport et les loisirs mais aussi les forces de police terrestres, aériennes, maritimes.  Il est appelé part abus « drone » au lieu de « système de drones » car composé de plusieurs segments (un ou plusieurs vecteurs aériens, une ou plusieurs statuons de commande au sol, une liaison de commande radio, Wifi, ou GPS). Les drones civils et/ou de loisirs sont de plus en plus prisés notamment dans l’agriculture, le cinéma, la météorologie, le sport et les loisirs. Peu importe l’activité pour laquelle vous voulez la destiner, il est recommander de faire usage du meilleur en fonction de vos attentes et de vos besoins. Choisissez le meilleur qui vaut son prix en fonction des accessoires qui constitue son pack d’achat avec le meilleur rapport de qualité possible, qui tient compte des fonctionnalités de l’appareil afin de limiter les pannes et la destruction de celui-ci dus au mauvais usage de ce dernier ; de la qualité d’image de la caméra montée (prise de vue panoramique ou un « Fly eye ») ; de la prise en main du quadricoptère (dépendant de la taille, du poids et du type de pilotage qui lui, est fonction du niveau débutant/enfant ou professionnel de l’utilisateur) ; et enfin de l’autonomie de la batterie au sol.

Una versión en español de este artículo sobre drones está disponible.

%d blogueurs aiment cette page :